top of page
Presenza-italiana.jpg
Mascagni // (Cavalleria Rusticana) : Regina Coeli/Inneggiamo il Signore
04:16
Les Rugissants

Mascagni // (Cavalleria Rusticana) : Regina Coeli/Inneggiamo il Signore

Depuis la fin du XIXe siècle, ce sont les personnes du quotidien qui deviennent les héros et héroïnes des opéras véristes de Puccini, Mascagni et Leoncavallo. Les vicissitudes de la maladie, la situation sociale de la femme, l’existence villageoise sont autant de thèmes où la jalousie, l'adultère, le meurtre, le péché s’entrechoquent pour créer des histoires et des musiques poignantes. Dans la scène des Vêpres pascales de l’opéra « Cavalleria Rusticana » de Mascagni, où une jeune fille brûlante d’amour se fait trahir par son amant infidèle avec une fille légère, Les Rugissants vous raconte une histoire avec le même trio, mais qui se termine fort différemment! Cette capsule est produite en partenariat avec le Concours international d'orgue du Canada. Nom: Mascagni // (Cavalleria Rusticana) : Regina Coeli/Inneggiamo il Signore Réalisation: Luigi Capasso Son: Simon Bellefleur Orgue: Mária Budáčová Merci au Canada Council for the Arts | Conseil des arts du Canada, au Conseil des arts et des lettres du Québec, au Gouvernement du Québec, à la Ville de Montréal d'avoir soutenu la série ARCHES: presenza italiana. Since the end of the 19th century, everyday people have become the heroes and heroines of the veristic operas of Puccini, Mascagni and Leoncavallo. The vicissitudes of illness, the social situation of women, the village life are all themes where jealousy, adultery, murder, sin collide to create poignant stories and music. In the scene of the “Easter Vespers” from Mascagni's opera "Cavalleria Rusticana", where a young girl burning with love is betrayed by her unfaithful lover with a frivolous girl, Les Rugissants tells you a story with the same trio, but which ends very differently! This video is produced alongside the Canadian International Organ Competition.
ARCHES : Église Saint-Esprit-de-Rosemont
05:02
Les Rugissants

ARCHES : Église Saint-Esprit-de-Rosemont

Les Rugissants, en collaboration avec le Concours international d'orgue du Canada, et leur série ARCHES, qui traite d'architecture et de musique, se sont arrêtés à l'église Saint-Esprit-de-Rosemont. Au cœur du quartier Rosemont de Montréal, nous retrouvons l’imposante église Saint- Esprit-de-Rosemont, seule église de style Art déco de la métropole. Nombreux sont les artisans venus d'Italie, tels que Guido Nincheri, Alexandre Carli et Nicholas Petrucci, qui, par des sculptures de pierre, des vitraux, des plâtres et des moulures contribuèrent à son ornementation. Cette capsule est réalisée en partenariat avec Concours international d'orgue du Canada. Merci au Canada Council for the Arts | Conseil des arts du Canada, au Conseil des arts et des lettres du Québec, au Gouvernement du Québec, à la Ville de Montréal d'avoir soutenu la série ARCHES: presenza italiana. Quoi de mieux que la scène des Vêpres pascales de l’opéra "Cavalleria Rusticana" de Mascagni pour mettre en valeur les voix de l'ensemble "Les Rugissants" et le jeu de l'organiste, Maria Budačova, dans un environnement aussi majestueux! Les Rugissants and their series ARCHES, which touches upon architecture and music, stopped at the Saint-Esprit-de-Rosemont church. In the heart of Montreal's Rosemont district, we find the imposing Saint-Esprit-de-Rosemont church, the only Art Deco church in the metropolis. Many craftsmen from Italy, such as Guido Nincheri, Alexandre Carli and Nicholas Petrucci, contributed to its ornamentation either through stone sculptures, stained glass, plasterwork and moldings. What better than the Easter Vespers scene from Mascagni's opera "Cavalleria Rusticana" to showcase the voices of "Les Rugissants" and the playing of the organist, Maria Budačova, in such a majestic environment!
ARCHES : Tour de la Bourse
04:27
Les Rugissants

ARCHES : Tour de la Bourse

La série ARCHES, présentée par Les Rugissants, traite de musique et d'architecture. Cette fois, Les Rugissants ont fait halte dans un édifice emblématique de Montréal. Conçue par l’architecte Luigi Moretti et l’ingénieur Pier Luigi Nervi, la Tour de la Bourse est un parfait exemple du style international. Haute de ses 48 étages, elle incarne la modernité et la force économique du Québec des années '60. "Roma nun fa' la stupida stasera", tirée de la comédie musicale Rugantino et interprétée par Les Rugissants, se veut une allégorie du désir d'émancipation et de la soif de nouveauté de cette époque. Rome, sous les traits d'une femme qui se transforme pour échapper aux exigences du peuple, symbolise le changement vécu dans un Montréal qui progresse vers une identité indéniablement laïque. Merci au Canada Council for the Arts | Conseil des arts du Canada, au Conseil des arts et des lettres du Québec, au Gouvernement du Québec, à la Ville de Montréal d'avoir soutenu la série ARCHES: presenza italiana. The ARCHES series, presented by Les Rugissants, focuses on music and architecture. This time, Les Rugissants stopped in an emblematic building of Montreal. Designed by architect Luigi Moretti and engineer Pier Luigi Nervi, the Tour de la Bourse (English: Stock Exchange Tower) is a perfect example of the International style. 48 stories high, it embodies the modernity and economic strength of Quebec in the1960s. "Roma nun fa' la stupida stasera", from the musical comedy “Rugantino” and interpreted by Les Rugissants, is an allegory of the desire for emancipation and the thirst for novelty of that time. Rome, in the guise of a woman who transforms herself to escape the demands of the people, symbolizes the change experienced in a Montreal that is progressing towards an undeniably secular identity.
ARCHES MONTRÉAL PLURIEL_.jpg